Infos pratiques

Télécharger et installer skype sur mon ordinateur
http://www.skype.com/fr/what-is-skype/

 

Le salaire de la mamie en France?

Les mamies sont des "nounous", "aides à domicile" et ne sont pas des étudiantes comme" les jeunes filles au pair", elles sont donc payées au smic moins les avantages en nature si elles sont logées/nourries.

Le salaire de la mamie à l'étranger?

Comme en france, davantage dans certains pays.

Qui paye le voyage de la mamie?

En général se sont les familles qui paient le voyage de la mamie.

 

Que faire en cas de brûlure ?

Cela dépend de la gravité de la brûlure :
Sa peau rougit : il s’agit certainement d’une brûlure au 1er degré. Ces brûlures se soignent à la maison et guérissent en moins d’une semaine.
Sa peau est rouge, chaude et gonflée : c’est une brûlure au deuxième degré superficiel, elle peut également être soignée à la maison mais elle doit être surveiller pour éviter toute infection.
Si la peau est grisée : c’est une brûlure au deuxième degré également et nécessite un avis médial.
Si sa peau et brunâtre et insensible : c’est une brûlure au troisième degré qui nécessite une hospitalisation d’urgence.

Toute brûlure chez l’enfant, qu’elle soit au deuxième ou troisième degré nécessite un avis médical.

Les soins à la maison :
- Lorsque l’enfant se brûle au premier degré, refroidir la zone atteinte sous l’eau fraîche (15-20°) pendant environ 10 mins, cela permet de calmer la douleur et d’empêcher la propagation de la brûlure.
Puis appliquez de la crème cicatrisante (type biafine) sur l’ensemble de la zone, répétez cela régulièrement (toutes les demi heures ou heures). Si des signes d’infection apparaissent, consultez un médecin rapidement.
- Lorsque l’enfant se brûle au deuxième degré, refroidissez également la zone atteinte. Vous pouvez également donner à votre enfant du paracetamol si l’eau froide n’a pas totalement calmé la douleur. Apliquez ensuite un antiseptique non alcoolisé puis confectionnez une pansement fermé (il existe en pharmacie des pansements “special brûlures”, n’hésitez pas à en avoir d’avance chez vous). Renouvelez le pansement tous les deux jours et surveillez l’évolution de la blessure. Si la moindre infection apparait ou si la lésion ne cicatrise pas au bout de quelques jours, consultez un médecin.
- En cas de brûlure au deuxième (peau grisée) ou troisième degré appelez les secours et en attendant leur arrive refroidissez la zone sous l’eau (15-20°) pendant 10 mins. En cas de brûlure étendue prenez un linge propre, type drap, et recouvrez la blessure.

 

Comment réagir face à la fièvre ?

La fièvre est une réaction normale chez l’enfant. Elle peut faire peur aux parents, mais pas d’inquiétude la fièvre permet à l’enfant de combattre seul les virus, elle témoignage de la mise en route des défenses de votre enfant. Le traitement de la fièvre n’est pas systématique (un enfant peut avoir de la fièvre et ne pas se sentir mal). Les médicaments qui font baisser la fièvre sont surtout utiles pour leur pouvoir antalgique et le confort qu’ils procurent.

- En dessous de 38° l’enfant à effectivement de la fièvre, mais vous n’êtes pas obligé d’agir dans l’immédiat (le corps sait se réguler si il le doit).
- Si la température passe les 38,5°, l’enfant se sent visiblement mal, commencez par le soulager en le déshabillant, donnez-lui à boire régulièrement et aérez sa chambre. Un bain tiède est fortement déconseillé, cela risque d’aggraver la sensation d’inconfort.
- Si la température atteint et passe 39°, vous pouvez donner du paracétamol à votre enfant en respectant bien son poids pour lui donner le bon dosage de médicament.
- Si au bout de trois jours la fièvre persiste et votre enfant se sent toujours mal, il est impératif de consulter son pédiatre ou de l’emmener aux urgences.


Les clés de la sécurité à la maison

La vigilance parentale est de mise pour des enfants en sécurité à la maison. Il ne faut jamais laisser un bébé sans surveillance lorsqu’il est dans son bain, sur sa chaise-haute ou sur la table à langer.
Voici quelques conseils de sécurité à la maison :

1/ le rangement :
Une organisation de rangement est primordiale, de cette manière les objets dangereux, les produits toxiques… sont hors de portée de votre enfant. Et vous aurez l’esprit plus tranquille.
Réservez un placard verrouillez pour les produits toxiques.

2/ Accessoires de protection :
Barrière de protection pour les escaliers ou à l’entrée de la cuisine lorsque que l’environnement de cette pièce n’est pas propice à un enfant.
Système de sécurité pour les bouteilles de produits dangereux.
Protection de coins de table.
Protection de prises.
Système de sécurité pour les fenêtres.

3/ Prévenir les noyades :
Il ne faut que 10 cm d’eau pour causer la noyade chez l’enfant. Il ne faut jamais laisser un enfant seul dans la baignoire ou la douche. Installer un tapis anti-dérapant dans le bain de cette manière l’enfant ne glisse pas.
De plus il est recommandé d’installer une protection autour de la piscine.

4/ Prévention des brûlures :
Utilisez un four dont la porte reste toujours froide ou arrangez-vous pour installer votre four en hauteur.
Tenez l’enfant à l’écart des plaques de cuisson.

5/ La sécurité de bébé :
Attachez toujours l’enfant sur la chaise haute et adosser la chaise contre un mur pour éviter toute chute.
Rester toujours à côté de la table à langer lorsque l’enfant s’y trouve.

6/ Il ne faut pas hésiter à enseigner aux enfants les comportements sécuritaires à adopter dès le plus jeune âge.
Par exemple il faut lui expliquer comment descendre du canapé en toute sécurité, c’est-à-dire en arrière les jambes et les fesses d’abord. Toujours allumer l’eau froide avant l’eau chaude. Ne pas toucher aux prises électriques…

Découvrez les nouvelles inscriptions